Huit cents personnes dans les rues de Troyes

02 mai 2012 | Ecrit par UD CGT AUBE |

Huit cents personnes dans les rues de Troyes

Les Aubois se sont mobilisés à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales du département. Il y a bien longtemps que la mobilisation n’avait pas été aussi importante

Troyes- C’est à l’appel de l’ensemble des organisations syndicales du département que les Aubois se sont mobilisés en nombre hier

« Le 1er Mai reste la fête des travailleurs, n’en déplaise au président de la République et personne n’a déposé de brevet, contrairement à ce qu’il ironisait il y a quelques jours. »

Si Éric Guénin de Sud est au micro, la déclaration se veut unitaire. Car le mot d’ordre de cette Fête du travail était bien l’unité. Il y a bien longtemps que les organisations syndicales – CFDT, CFTC, CGT, FO, FSU, Solidaires et l’Unsa – du département n’avaient pas toutes défilé ensemble un 1er Mai.

L’accord compétitivité/emploi

26 avril 2012 | Ecrit par UD CGT AUBE |

L’accord compétitivité/emploi récemment rebaptisé menace toujours tous les salarié(e)s et de façon indirecte les privé(e)s d’emploi et retraité(e)s.

Le MEDEF, bras armé de l’UMP, tente d’emmener les organisations syndicales sur une pente glissante par une pseudo négociation, prochaine rencontre programmée le 16 mai

 La CGT est claire: Nous refusons de discuter:

  • Le débat, on va se le faire !

    Nombre de contributions, qui nous sont parvenues. contributions à déposer d'ici le 15 mars. Nombre de contributions :
  • Calendrier d'événement

    avril 2019
    L M M J V S D
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    Projet de loi Fonction Publique : la CGT vous interpelle !

    Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a multiplié les attaques contre les agents de la Fonction publique : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, remise en cause de missions publiques, nouvelles et massives suppressions d’emplois, etc. À présent, il s’attaque frontalement au Statut général avec un projet de loi aux dispositions dévastatrices. En dépit de l’opposition de la plupart des organisations syndicales, le pouvoir exécutif presse le pas en escomptant faire adopter ce texte législatif fin juin au Parlement. La CGT ne laissera pas faire cette œuvre de démantèlement.

  • Archives