Les Unions Locales

07 février 2011 | Ecrit par Union Départementale de l'Aube |

Union Locale CGT de Troyes

Maison des Syndicats

2A boulevard du 1er RAM (1er étage)

10000 TROYES

Tél : 03 25 73 49 40 ou 03.25.73.38.47

Secr��taire Gén��ral :

Marc JOUDELAT : 06 12 02 32 14

Émail : ulcgtroyes10@gmail.com

Permanence :

mercredi : 9 h 00 à 12 h00 réservé aux syndiqués

Permanence conseil : à jour décembre 2016

Consultez le tableau ci joint

___________________________________________________________________________________

Union Locale de Bar sur Seine

Rue du Palais de justice

10110 BAR SUR SEINE

___________________________________________________________________________________

Union Locale de  Bar sur Aube

9 rue du collège

10200 BAR SUR AUBE

___________________________________________________________________________________

Union Locale de Brienne le Chateau

25 bis rue Maréchal Valée

10500 Brienne le Chateau

Permanence :

le lundi de 18 H a 20 H et jeudi 10 H à 12 H

Email : ul-cgt-brienne@hotmail.fr

Secr��taire Général :

Mickael GERBEAU

Tèl : 06 63 19 90 97

Secrétaire adjoint:

Didier GUENEAU

Tèl : 06 83 45 94 43

Lionel POTHION

Tèl : 06 75 86 26 32

_______________________________________________

Union Locale CGT de Romilly / Seine

58 rue de la Boule d’Or

10100 ROMILLY SUR SEINE

Tél : 03 25 24 49 43

Fax : 03 25 24 88 10

Email : UL.CGT.Romilly@wanadoo.fr


Les commentaires sont fermés.

  • Le débat, on va se le faire !

    Nombre de contributions, qui nous sont parvenues. contributions à déposer d'ici le 15 mars. Nombre de contributions :
  • Calendrier d'événement

    avril 2019
    L M M J V S D
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    Projet de loi Fonction Publique : la CGT vous interpelle !

    Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a multiplié les attaques contre les agents de la Fonction publique : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, remise en cause de missions publiques, nouvelles et massives suppressions d’emplois, etc. À présent, il s’attaque frontalement au Statut général avec un projet de loi aux dispositions dévastatrices. En dépit de l’opposition de la plupart des organisations syndicales, le pouvoir exécutif presse le pas en escomptant faire adopter ce texte législatif fin juin au Parlement. La CGT ne laissera pas faire cette œuvre de démantèlement.

  • Archives