LES 75 ANS DE LA SÉCURITÉ SOCIALE

22 octobre 2020 | Ecrit par Patrice MARCHAND

INVITATION À NOTRE JOURNÉE SUR LES 75 ANS DE LA SÉCURITÉ SOCIALE LE 10 NOVEMBRE 2020 AU CENTRE SPORTIF DE L’AUBE A TROYES

Notre Sécurité Sociale est symbole de solidarité et de modernité.

La Sécurité sociale se résume par ces mots qui sont à la base de sa création : « Cotiser selon ses moyens, recevoir selon ses besoins. »

Pourtant, depuis sa création, elle fait l’objet de nombreuses attaques par les gouvernements successifs et surtout par un patronat qui a combattu de tout temps toute idée de partage des richesses et société solidaire. La santé et la retraite aiguisent les appétits de la finance. On tend à passer « de la carte Vitale à la carte bleue ».

Courrier adressé au Premier Ministre par les 5 organisations syndicales.

15 octobre 2020 | Ecrit par Patrice MARCHAND

Monsieur le Premier ministre,
Nos organisations syndicales ont décidé de s’adresser conjointement au gouvernement du fait du contexte particulier dans lequel se trouve le pays dans son ensemble, la population salariée en particulier.
La crise sanitaire, due à la pandémie de Covid19, en est à son dixième mois sans que l’on puisse en prédire l’issue. Ses conséquences pour la santé, notamment des personnes les plus exposées, sont d’ores et déjà dramatiques. Ses conséquences sociales et économiques sont désormais violentes pour l’emploi, les perspectives d’emplois, les salaires et les conditions de vie d’une partie importante de la population, la moins favorisée, les jeunes en particulier.
Dans une telle période d’incertitude et d’inquiétude tant pour la santé que pour l’emploi, il nous paraît essentiel que le dialogue social se traduise par une écoute et une réponse effective de la part des pouvoirs publics et le respect de l’autonomie de la négociation collective.

Texte intégral en pdf

Courrier adressé au Premier Ministre par les 5 organisations syndicales.

 

Formation des élu-e-s du CSE

14 octobre 2020 | Ecrit par Patrice MARCHAND

L’UD de l’Aube organise deux formations à l’attention des élu-e-s du CSE :

  • CSSCT du 18 au 20 novembre. Cette formation est financée par l’employeur.
    Le courrier de demande d’absence est à faire avant le 18 octobre à l’employeur.

  • ECO-CSE du 07 au 11 décembre. Cette formation est financée par le CSE.
    Le courrier de demande d’absence est à faire avant le 07 novembre à l’employeur.

Pour tous renseignements et contacts : udcgt10@gmail.com

 

Fiche 5 / Plan de rupture contre plan de relance

14 octobre 2020 | Ecrit par Patrice MARCHAND

UNE HAUSSE DES SALAIRES URGENTE POUR LA RELANCE
Le plan de relance de 100 milliards d’euros déployé par le gouvernement est construit autour de 3 volets principaux :
• écologie ;
• compétitivité ;
• cohésion.
En revanche, rien sur l’augmentation indispensable des salaires. Il serait très naïf de croire que ce nouveau plan conduira à un changement des politiques publiques et économiques qui sévissent depuis plus de trente ans.

Pire encore, tout en reculant les discussions autour du partage de la valeur, et donc de l’augmentation des salaires, le gouvernement n’hésite pas, dans la mise en œuvre du plan de relance, à proposer des baisses de salaire. Comment ? En envisageant d’élargir encore les exonérations de cotisations
sociales qui existent pour différents dispositifs tels que le congé de mobilité ou le congé de reclassement.

Pour télécharger la Fiche 5 / Plan de rupture contre plan de relance

Président du CESER depuis 2007, Patrick Tassin tire sa révérence.

11 octobre 2020 | Ecrit par Patrice MARCHAND
Patrick Tassin ne va pas rempiler à la tête du CESER du Grand Est.
C’est un petit tremblement de terre qui s’est déroulé ce jeudi lors de la séance du CESER du Grand Est à Metz !
L’Ardennais Patrick Tassin, président de cet organe qui regroupe la société civile de la Région, a annoncé qu’il ne se présentera pour un nouveau mandat de président en janvier prochain. Or, le représentant de la CGT, ancien professeur dans le secteur industriel, présidait cet organe depuis sa création en janvier 2016 et avait présidé le CESER de Champagne-Ardenne de 2007 à 2015 auparavant !
Il est même membre du CESER depuis 1991.
« J’ai donné », estime-t-il à 66 ans. Son mandat de président arrive à échéance le 31 décembre, il quittera alors totalement le CESER. Après 14 ans à la tête de cette institution, voilà qui va laisser un vide. Avant de déclencher une lutte pour sa succession. Un syndicaliste sera-t-il d’ailleurs à nouveau élu pour présider le CESER du Grand Est ?
Patrick Tassin avait su rallier sur son nom les voix des employeurs à plusieurs reprises.
Seul syndicaliste Président d’un CESER, une fierté pour la CGT. personnalité forte, rassembleuse, humaniste. Patrick a permis que la CGT soit reconnue, écoutée à travers son Président qui a su avec son charisme, fédéré les énergies de tous bords, faisant ainsi la démonstration que notre organisation peut occuper une place de premier plan. Merci Patrick.