Budget. Le gouvernement prépare sans le dire le cercueil de la Sécu

30 octobre 2017 | Ecrit par Patrice MARCHAND |

Budget. Le gouvernement prépare sans le dire le cercueil de la Sécu

Aurélien Soucheyre
Vendredi, 27 Octobre, 2017
L’Humanité
Le député FI, Adrien Quatennens, qui estime que cette refonte revient à « trahir l’esprit même de la  Sécu, telle que le Conseil national de la  Résistance l’a pensée », Photo : AFP

La suppression des cotisations maladie et chômage, contre la hausse de la CSG, attaque directement la Sécu, selon les députés PCF et FI.

Les jours passent et le vote de mesures antisociales se poursuit à un rythme effréné à l’Assemblée nationale. Après les ordonnances de casse du Code du travail ou la suppression de l’ISF, qui ont fait grand bruit, la hausse de 1,7 point de la contribution sociale généralisée (CSG) a été adoptée dans une ambiance particulièrement tendue, dans la nuit de mercredi à jeudi.

Lire aussi Une protection sociale solidaire pour tous !

La protection sociale française (notamment son pilier fondamental, la Sécurité sociale) a permis des progrès considérables sur la qualité, la sécurité et l’espérance de vie. Malheureusement, elle fait aujourd’hui l’objet d’attaques répétées de la part des gouvernements qui se sont récemment succédé.
Face à cette situation, la CGT entend mener une reconquête de la protection sociale, pour transmettre aux générations futures ce qui reste encore aujourd’hui une référence dans le monde entier.

Déclaration CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

25 octobre 2017 | Ecrit par Patrice MARCHAND |

Déclaration CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL

Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens, CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroître les inégalités au profit d’une minorité.

Qu’il s’agisse :
-  de nombreuses dispositions inacceptables des ordonnances, limitant des droits des salariés-es ;
-  des risques qui pèsent sur les droits des salariés-es et demandeurs d’emploi en matière d’assurance chômage ou de formation professionnelle ;
-  de mesures précarisant toujours un peu plus l’emploi et l’insertion des jeunes sur le marché du travail ;
-  de la remise en cause des droits à l’avenir des jeunes par l’instauration d’une sélection à l’entrée de l’enseignement supérieur ;
-  de la modération salariale et de l’augmentation de la CSG ;
-  des atteintes au service public et à la protection sociale.

Les organisations signataires s’adressent solennellement au gouvernement afin qu’il prenne en considération les attentes sociales multiples qui s’expriment dans le public et le privé, par les actifs, les jeunes, les demandeurs d’emploi et les retraités-es.

Compte tenu de la gravité de la situation, elles décident de faire du 16 novembre 2017 une journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations.

Elles invitent les autres organisations syndicales et de jeunesse à s’y associer.

Paris, le 24 octobre 2017

  • Élections dans les TPE

    Notre page spéciale élections dans les TPE, voir : onglet "Vie syndicale" ci dessus et "Élections dans les TPE"
  • Calendrier d'événement

    décembre 2017
    L M M J V S D
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    Appel de Virginie Gensel dirigeante de la CGT à la mobilisation du 16 novembre

  • Archives