Coût du capital

04 février 2014 | Ecrit par UD CGT AUBE |

BILAN D’ETAPE DE LA CAMPAGNE AUBOISE
« COUT DU CAPITAL »

La CGT a lancé sa campagne sur le coût du travail/ coût du capital, voir la vidéo en cliquant sur le lien. http://www.cgt.fr/La-CGT-lance-une-campagne-sur-le.html

La CGT entend démontrer que le travail n’est pas un coût mais une richesse, ce qui est un coût et qui ampute l’emploi, les salaires, les services publics c’est LE COUT DU CAPITAL !

Pour décliner cette initiative, l’UD et les UL ont organisé 3 rencontres au cours desquelles 80 militants de la CGT ont pu s’aguerrir à partir des vidéos, diaporamas et documents proposés.
Cette campagne s’inscrit dans le long terme et des rendez-vous sont déjà pris avec des syndicats en plus de la «séance» supplémentaire le 4 mars prochain

L’union départementale a décidé de relayer cette initiative dans l’Aube par 3 demie  journées d’étude de 8 H 30 à 12 H 00.

Le 7 janvier : à l’amphithéâtre du Petit Louvre à Troyes

Le 10 janvier : à Bar Sur Aube (salle à déterminer)

Le 14 janvier : à l’UL de Romilly sur Seine

Ces moments seront essentiels pour armer nos militants en termes d’argumentations  et nous donner ainsi la confiance nécessaire pour aller aux débats avec les salarié-e-s.

 

Laissez un commentaire

  • Le débat, on va se le faire !

    Nombre de contributions, qui nous sont parvenues. contributions à déposer d'ici le 15 mars. Nombre de contributions :
  • Calendrier d'événement

    avril 2019
    L M M J V S D
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930EC
  • lien vers le site national de la CGT
  • Dernière vidéo

    Projet de loi Fonction Publique : la CGT vous interpelle !

    Depuis son arrivée au pouvoir, Emmanuel Macron a multiplié les attaques contre les agents de la Fonction publique : gel de la valeur du point, rétablissement du jour de carence, remise en cause de missions publiques, nouvelles et massives suppressions d’emplois, etc. À présent, il s’attaque frontalement au Statut général avec un projet de loi aux dispositions dévastatrices. En dépit de l’opposition de la plupart des organisations syndicales, le pouvoir exécutif presse le pas en escomptant faire adopter ce texte législatif fin juin au Parlement. La CGT ne laissera pas faire cette œuvre de démantèlement.

  • Archives